Intolérance au gluten et problèmes de peau : que doit-on savoir ?

Page d'acceuil » Bien-être et santé » Intolérance au gluten et problèmes de peau : que doit-on savoir ?

 

L’intolérance au gluten peut se manifester à travers de plusieurs conditions médicales de la peau. Comme si la douleur abdominale, les ballonnements, la constipation et la diarrhée ne suffisent pas, l’intolérance au gluten et problèmes de peau sont aussi liés. Si vous avez été récemment diagnostiqué avec la maladie cœliaque ou sensibilité au gluten non cœliaque et vous observez que votre peau devient plus sèche, vous avez des démangeaisons ou vous commencez à développer des éruptions cutanées, alors la sensibilité au gluten en est certainement la responsable.

On sait désormais qu’il existe un lien fort entre l’intolérance au gluten et problèmes de peau

intolérance au gluten et problèmes de peau

Intolérance au gluten et problèmes de peau : c’est le gluten qui en est le coupable

Le gluten fait partie d’une famille de protéines composées de gliadine (trouvée dans le blé), d’hordéine (trouvée dans l’orge) et de sécaline (trouvée dans le seigle). Responsables pour la qualité extensible de la pâte, ces protéines agissent comme de la colle qui garde la forme de la pâte, d’où le nom du gluten.

Un nombre croissant d’évidences médicales montre qu’il existe un lien direct entre l’intolérance au gluten et problèmes de peau différents comme par exemple la peau sèche, la dermatite herpétiforme, l’urticaire chronique, l’eczéma et le psoriasis.

La sensibilité au gluten peut se manifester également sur la peau sous forme de peau sèche, dermatite herpétiforme, urticaire chronique ou psoriasis

symptômes de l'intolérance au gluten

La maladie cœliaque se montre à travers de la condition de la peau

La maladie cœliaque est une maladie auto-immunitaire qui affecte beaucoup de personnes dans le monde entier. Environ 80 percent des personnes affectées par cette maladie ne sont pas diagnostiquées, ce qui veut dire que ces personnes ne savent pas vraiment qu’elles souffrent de cette maladie.

Lorsqu’une personne qui souffre de la maladie cœliaque consomme du gluten, son système immunitaire réagit en attaquant les villosités, la muqueuse du petit intestin. Cela conduit à l’inflammation et à l’aplatissement des villosités, ce qui entraîne une malabsorption des nutriments et d’autres affections gastro-intestinales.

La dermatite herpétiforme est une éruption cutanée extrêmement irritante et brûlante qui apparaît des deux côtés du corps, généralement à l’arrière du cou et de la tête, les fesses, les coudes, les genoux et le bas du dos. Cette condition est la manifestation de la maladie cœliaque sur la peau et de 15 à 25 percent des malades souffrent également de cette condition. Vous êtes automatiquement considéré comme atteint de la maladie cœliaque après avoir reçu un diagnostic de dermatite herpétiforme si vos analyses de sang s’avèrent positives de la maladie cœliaque.

Le régime alimentaire sans gluten peut aider à mieux contrôler certains problèmes de la peau

intolérance au gluten et problèmes de peau: quel et le lien

Une multitude de problèmes de peau

En plus de la dermatite herpétiforme, les individus qui souffrent de la maladie cœliaque ou de sensibilité au gluten non-cœliaque sont également plus susceptibles à avoir d’autres problèmes de peau. La sécheresse de la peau est une condition dont souffrent beaucoup de personnes dans le monde.  Alors que plus d’études scientifiques sont nécessaires pour prouver si la maladie est la cause sous-jacente de la peau sèche, certains médecins ont proposé que la mauvaise absorption des nutriments due aux villosités endommagées est la raison pour laquelle la peau est privée des nutriments nécessaires à l’hydratation et à l’alimentation.

Il existe également des évidences scientifiques qui montrent un lien entre l’intolérance au gluten et problèmes de peau comme l’eczéma. C’est la raison pour laquelle les individus souffrants des deux conditions qui suivent un régime alimentaire sans gluten ont une meilleure chance de contrôler ces conditions en comparaison de ceux qui consomment du gluten. De même pour les individus souffrants d’urticaire chronique.

intolérance au gluten et problèmes de peau : symptômes

De même, des études scientifiques ont montré que les patients souffrant de psoriasis ont généralement une grande quantité d’anticorps anti-gluten circulant dans leur sang. Même si ces patients n’ont pas reçu de diagnostic officiel de maladie cœliaque, ces études ont pu indiquer un lien entre leur affection cutanée et la consommation de gluten.

Avec ou sans maladie cœliaque

La sensibilité au gluten non cœliaque est une condition médicale relativement nouvelle. D’autres études doivent encore être menées pour déterminer l’étendue de l’impact de la consommation de gluten sur diverses affections cutanées. Cependant, de plus en plus de preuves indiquent que les personnes sensibles au gluten – qu’elles aient ou non un diagnostic de maladie cœliaque – courent un risque plus élevé de problèmes de peau différents que celles qui n’y sont pas sensibles. La bonne nouvelle est que, bien qu’il n’y ait pas de remède contre la maladie cœliaque et la sensibilité au gluten non cœliaque, leurs symptômes peuvent être mieux gérés avec l’aide d’un régime sans gluten.

 régime alimentaire sans gluten