Plantes sauvages comestibles : zoom sur l’ortie avec une recette de soupe printanière

Page d'acceuil » Déco » Plantes sauvages comestibles : zoom sur l’ortie avec une recette de soupe printanière

 

L’ortie est une des plantes sauvages comestibles les mieux connues. On l’associe au début du printemps, car cette plante sauvage est une des premières à faire son apparition après la fin de l’hiver. Et justement, elle nous apporte plein de vitamines et de nutriments bons pour la santé après la période hivernale. Facile à reconnaître, l’ortie est aussi riche en vitamines, en minéraux et en acides aminés. C’est aussi une des plantes sauvages les plus populaires en Europe que vous pouvez probablement trouver dans votre potager ou lors d’une randonnée à la campagne. Aujourd’hui, nous vous proposons une recette de soupe à l’ortie très simple et parfaite pour un repas léger.

plantes sauvages comestibles ortie bienfaits recette soupe

Attention : l’ortie est connue pour son effet irritant de la peau. Pour la récolter, il faut donc adopter quelques précautions et la traiter à l’eau bouillante avant de la consommer. Afin d’en apprendre plus sur les bienfaits de l’ortie et sur la manière de la cueillir, sautez à la deuxième partie de cet article.

Recette soupe aux orties, à la menthe et au fromage feta – profitez d’une des plantes sauvages comestibles les plus riche en nutriments !

plantes sauvages comestibles ortie recette

Au début du printemps, on a tous besoin de plus de vitamines et de minéraux. Voici une soupe aux orties simple à faire et pleine de nutriments.

Ingrédients :

  • 300 gr d’ortie
  • une poignée d’oignons jeunes de printemps
  • une demie tasse de riz
  • 3 à 4 c. à s. d’huile au choix
  • 1 c. à c. de menthe sèche
  • 1/2 c. à c. du poivre rouge
  • optionnel : 1 carotte, du fromage feta (ou tofu), du yaourt nature

recette soupe ortie feta menthe

Préparation :

La première étape de la recette de soupe aux orties est la préparation de l’ortie. Nettoyez d’abord et lavez l’ortie avec de l’eau froide. Pour cela, utilisez des gants, car les piqûres à l’ortie sont assez désagréables. L’ortie nettoyée peut ensuite passer dans un sachet ou dans un grand saladier. Pour la rendre comestible, il est nécessaire ensuite de faire bouillir de l’eau dans une casserole et d’y verser l’ortie nettoyée. Ainsi, l’ortie il sera plus facile à traiter. L’eau utilisée à cette étape peut être réutilisée dans la préparation de la soupe.

Nettoyez et coupez la carotte (si vous en utilisez une) et les oignons. Coupez grossièrement l’ortie.

Dans une casserole, versez 3 à 4 cuillères à soupe d’huile et ajoutez la carotte et les oignons. Une fois ces légumes ramollis, ajoutez-y l’ortie, le sel, le poivre et la menthe. Versez environ 1,5 litre d’eau dessus et couvrir. Faire bouillir pendant 10 à 15 minutes.

Au bout de 10 à 15 minutes, ajoutez-y le riz prélavé. Laisser bouillir la soupe jusqu’à ce que le riz soit prêt (le temps de préparation variera selon le type de riz utilisé, suivre les consignes sur l’emballage).

Pour servir : versez la soupe aux orties dans un bol et garnir de morceaux de fromage feta. Vous pouvez remplacer le fromage feta par quelques cuillères à soupe de yaourt nature. Pour une version vegan de la soupe, essayez de remplacer le fromage avec du tofu.

Quels sont les bienfaits de l’ortie ?

plante sauvage comestible recette orties

En tant qu’une des plantes sauvages comestibles les plus connues, l’ortie est appréciée depuis des siècles pour ses bienfaits pour la santé. Cette plante qu’on peut cueillir dans son jardin potager ou lors d’une randonnée à la campagne est riche en nutriments. Elle contient notamment :

  • de la vitamine A, C, K et B ;
  • des minéraux : calcium, fer, magnésium, phosphore, potassium et sodium ;
  • des acides : acide linoléique, palmitique, stéarique et oléique ;
  • tous les acides aminés essentiels pour l’organisme ;
  • des antioxydants.

Des études menées sur cette plante sauvage comestible montrent qu’elle peut réduire les inflammations, contribuer à baisser la pression artérielle et réduire le taux de sucre dans le sang.

Comment récolter l’ortie ?

ortie bienfaits recettes printemps

Si l’ortie est assez facile à reconnaître parmi les autres plantes sauvages comestibles, il est nécessaire de prendre quelques précautions pour la récolter afin d’éviter le risque d’irritations cutanées. En effet, cette plante est dotée de poils urticants contenant de l’histamine, de l’acétylcholine et de la sérotonine susceptibles de causer des irritations de la peau.
Pour éviter cet effet, munissez-vous de gants et de ciseaux ainsi que d’un sachet ou d’un panier pour y recueillir les feuilles coupées. A l’aide des ciseaux, coupez les tiges en privilégiant les feuilles de taille moyenne.

Au début de printemps, lorsque la plante est encore tendre et délicate, on peut collecter une grande partie des tiges et de feuilles. Au fur et à mesure que la plante grandit, elle développe des feuilles de taille plus importante qui sont moins adaptées à la consommation. Vers la fin du printemps, on privilégiera donc les extrémités de la plante et les jeunes pousses, qui seront plus tendres et plus faciles à digérer.

Comment préparer l’ortie fraîchement récoltée ?

plantes sauvages comestibles ortie recolter

Pour rendre l’ortie comestible, il est important de la traiter à l’eau chaude avant de l’utiliser en cuisine. Pour cela, on nettoiera l’ortie collectée en portant des gants et on éliminera les autres herbes et plantes éventuellement collectées.

On passera l’ortie fraîche dans une passoire et on la rincera ensuite à l’eau froide. Puis, on versera l’ortie dans une casserole remplie d’eau bouillante et on la fera bouillir pendant quelques minutes, le temps de la faire blanchir. On versera ensuite l’ortie à nouveau dans la passoire ; elle peut ensuite être manipulée sans gants, découpée et utilisée pour la préparation de soupes, de risotto, de pâtes …

L’ortie traitée peut être congelée

Vous pouvez également congeler l’ortie après le traitement à l’eau bouillante. Pour cela, laissez-la s’égoutter dans une passoire et transférez dans des sachets allant au congélateur. Si vous utilisez de l’ortie congelée pour réaliser la recette de soupe, vous n’avez pas besoin de la blanchir ou de la décongeler à l’avance.