Comment aménager un jardin écologique et durable ?

Page d'acceuil » Extérieur Maison » Comment aménager un jardin écologique et durable ?

Comment aménager un jardin écologique et durable ? C’est une question qui intrigue de plus en plus de personnes à l’heure d’aujourd’hui. Que vous ayez envie de créer un potager écolo ou un jardin fleuri respectable de la nature, profitez de nos conseils !

8 conseils pour aménager un jardin écologique

A l’heure actuelle, les matériaux et les technologies visant à protéger l’environnement sont une priorité pour les décorateurs, pour les architectes et pour les fabricants de meubles destinés à l’usage extérieur. Les approches et méthodes adoptées pour l’aménagement d’espaces respectables de la nature sont aujourd’hui largement connus et nous en partageons une partie dans les lignes qui suivent.

L’utilisation de matériaux renouvelables ainsi que de matières premières qui offrent la possibilité de recyclage et de réutilisation est  le moyen à privilégier pour aménager un jardin écologique. La bonne nouvelle, c’est que tous les éléments nécessaires pour l’aménagement d’un jardin (potager ou fleuri) peut être adapté à cet objectif. D’ailleurs, comme nous allons le voir, l’approche éco responsable ne signifie pas nécessairement un coût élevé. Opter pour des solutions durables peut parfois revenir moins cher que miser sur des méthodes d’aménagement extérieur traditionnelles.

1. L’éclairage solaire, la solution optimale pour un jardin écologique

jardin écologique luminaire solaire éclairage extérieur

Les luminaires solaires d’extérieur recueillent l’énergie du soleil pendant la journée et la transforment en éclairage en soirée. Ainsi, permettent de fournir de la lumière à l’espace extérieur. L’énergie solaire a de nombreux avantages. Parmi ceux-ci, le faut qu’elle est gratuite et qu’elle n’est pas épuisable. En plus, étant écologique, elle ne pollue pas l’environnement.

Un autre grand avantage de l’éclairage solaire est qu’il n’exige pas de câblage du jardin. Ainsi, avec un tel éclairage, on peut ajouter des luminaires même dans les partie les plus reculées de l’espace extérieur, sans faire des travaux importants.

Les lampes solaires ont plusieurs principes de fonctionnement. Voici quelques-unes de options les plus populaires :

  • La première option est un panneau solaire, qui dispose d’une cellule photovoltaïque, convertissant l’énergie solaire en courant électrique.
  • Les cellules solaires peuvent également être reliées à une batterie chargée à l’aide de l’énergie acquise et qui fournit de la lumière pendant plusieurs heures.
  • La troisième option est l’éclairage par leds solaires. Ils ont une très longue durée de vie et ne génèrent pas de chaleur.

S’agissant de l’éclairage extérieur, il faut aussi noter qu’il existe aujourd’hui aussi des lampes solaires avec un capteur de mouvement. Comme les luminaires classiques avec des capteurs de ce type, ceux à énergie solaire ne sont allumées que lorsqu’on passe près d’elles. Cette technologie est pratique pour les espaces autour de la maison qui n’exigent pas un éclairage permanent. Elle permet de faire des économies  Il est également important de noter qu’une fois l’éclairage installé, il n’y a pas de coûts conséquents.

Vous pouvez choisir entre des lampes de différentes formes et dessins, ainsi que différentes couleurs et luminosités de la lumière émise.

2. Le compost et l’engrais bio pour nourrir les plantes naturellement

potager écologique engrais naturel

Il existe beaucoup de manières de fertiliser le sol naturellement qui conviennent à l’aménagement d’un jardin écologique.

Le compostage

Le compostage est un processus à travers lequel les substances organiques sont dégradées et converties en matière de l’humus. Il s’agit d’un moyen efficace de recycler les déchets organiques et d’améliorer la fertilité du sol. L’ajout périodique de compost améliore la structure du sol et augmente la concentration d’éléments nutritifs. Pour faire du compost, on peut se servir de déchets de son jardin et de son ménage. Des exemples de ce type de déchets sont l’herbe tondue, les pelures de fruits et légumes, les feuilles et les branches, la paille, le marc de café et de thé.

L’engrais bio

Les plantes peuvent également être nourries avec des matériaux naturels qui sont à portée de main dans la cuisine.  Des exemples de ce type de déchets sont aussi les coquilles d’œufs, les pelures de banane, la levure de pain, l’eau des pommes de terre bouillies. Ce sont des produits qu’on peut utiliser pour faire de l’engrais bio.

Comment fertiliser le sol avec des plantes

Si vous voulez enrichir le sol avant de planter des cultures maraîchères, il existe un moyen relativement facile et abordable de le faire – la fertilisation verte.

Il s’agit de l’utilisation de plantes de transition qui sont plantées, puis pendant la floraison sont labourées dans le sol. Ainsi, elles se décomposent et sécrètent des substances utiles dans le sol. À cette fin, on peut se servir de plantes, comme le lupin, les pois, les haricots, les fèves, le soja, le sarrasin, le seigle.

Habituellement, ces cultures sont plantées en automne et labourées au printemps, mais le moment précis dépend aussi de la plante spécifique.

3. Le recyclage et la réutilisation d’objets anciens

jardin écologique idée d’échelle transformée en jardinière récup

Aménager un jardin écologique, c’est aussi réutiliser des objets anciens et leur donner une nouvelle vie dans l’espace extérieur. Le vieux vélo, une brouette, un chariot, une échelle, des pneus de voiture, des chaises … Voilà autant d’idées d’objets qu’on peut recycler et réutiliser pour créer un espace plus respectable de l’environnement.

Cette solution possède beaucoup d’avantages, parce qu’elle permet de réduire les déchets qu’on produit, de faire des économies et de faire preuve de son imagination.

4. L’utilisation d’insecticides et de répulsifs naturels

aménagement de jardin bio plantes qui repoussent les insectes

Utiliser des plantes pour protéger son jardin des insectes

Il existe des plantes qui agissent comme insecticides naturels et protègent les fleurs et les légumes contre les parasites. A cette fin, on peut se servir de décoctions préparée à partir de plantes, comme : l’ail, l’oignon, le céleri, le thym, le basilic, le persil, l’aneth, le cumin. Ces plantes permettent de combattre avec succès les ravageurs sur les plantes ornementales du jardin.

De plus, certaines fleurs comme le chrysanthème et certaines épices comme la sauge repoussent les insectes. Il suffit de les planter entre les autres fleurs ou cultures pour profiter de cet effet.

Il est également important de tenir compte de la compatibilité d’une culture avec l’autre. Par exemple, la sauge protège les carottes de l’apparition de ravageurs.

Profiter des herbes aromatiques comme répulsifs naturels

Outre les insecticides, dans le jardin, nous avons souvent besoin d’utiliser des répulsifs pour se protéger contre les moustiques, les tiques et d’autres insectes.

Mais on peut aussi se servir de plantes qui repoussent les moustiques de la zone de loisirs en plein air. Des exemples de ce type de plantes sont la lavande, la citronnelle, le romarin, la menthe, le basilic, le géranium, la mélisse. Vous pouvez également utiliser des bougies aromatiques ou des spirales contre les insectes, qui sont 100% naturels. Les marcs de café brûlés éloignent également les insectes désagréables.

5. Les décorations naturelles à partir de troncs de bois

fabriquer une jardinière à partir de tronc d’arbre

Parfois, il est nécessaire d’abattre un arbre dans le jardin pour un certain nombre de raisons. Le tronc d’arbre restant peut être utilisé comme une décoration écologique originale. L’ancien rondin est une excellente alternative aux pots de fleurs standard. Sculptez soigneusement la souche, remplissez-la de terre riche en nutriments et plantez les fleurs de votre choix. Nous vous conseillons de miser sur les petites plantes avec un système de racines peu profond.

Après un peu de traitement, l’ancienne souche pourrait également devenir une chaise confortable !

6. Les gabions au lieu de béton

déco de jardin naturel avec gabion

Le terme « gabion » signifie littéralement « panier tricoté ». Les gabions sont des modules d’un grillage rempli de cailloux de taille différente. Le remplissage peut être fabriqué à partir de divers produits recyclés, ce qui fait des gabions un élément privilégié dans l’aménagement de jardin écologique.

Les gabions sont principalement utilisés pour stabiliser et renforcer le terrain. Ils conviennent aux espaces en pentes, à l’aménagement de jardins en terrassement, à la construction des murs de soutènement et des clôtures, ainsi que pour faire divers éléments décoratifs dans le jardin.

Pour décorer les gabions, on peut remplir les cavités entre les cailloux avec du sol et des plantes.  Cela donne un aspect encore plus vert et plus écolo aux gabions. Avec une telle décoration, ces éléments se fondent plus facilement dans leur environnement et deviennent un bel élément de paysage.

En plus, les gabions sont durables, ont de bonnes propriétés de drainage et ne nécessitent aucun entretien.

7. Le puits, une solution écologique pour l’arrosage du jardin

aménager un jardin écologique avec un puits

Les eaux souterraines dans le jardin peuvent être utilisées comme un moyen de l’arrosage économique et respectueux de l’environnement. Si vous êtes sur le point de construire un puits, sachez qu’il convient d’abord d’établir où l’installer.

Le puits est généralement exploité à une profondeur de 10 à 15 m. et d’une largeur d’environ 100 cm. Ensuite, il est renforcé soit avec de la pierre de maçonnerie ou avec des anneaux de béton. L’eau peut être récupérée avec un seaux. Pour rendre l’exploitation du puits encore plus pratique, on peut aussi miser sur une pompe à eau. Adressez-vous à un spécialiste qui vous guidera sur le plan des démarches à effectuer, sur celui de la planification et de la construction d’un tel élément dans votre jardin écologique.

8. Les meubles faits en matériaux recyclés

meuble pour jardin respectable de l’environnement en palette de bois

Les possibilités de fabriquer des meubles à partir de matériaux recyclés sont innombrables. Parmi les matériaux les plus populaires pour la création de mobilier de jardin, on trouve les palettes de bois. On peut s’en servir pour réaliser des meubles variés et pratiquement tout ce qui est nécessaire pour un salon de jardin. Les palettes sont aussi pratiques pour la fabrication de mobilier de cuisine extérieure, de bar ou de coin de jeux.

Mais les palettes ne sont pas du tout le seul type de matériaux à utiliser pour meubler un jardin écologique. Pour cela, on peut aussi se servir d’autres matériaux résistants, comme la pierre, le verre et l’acier, par exemple.